Grain Blanc

15 octobre 2021

Pas de cookies, seulement des donuts
#engagement

Et oui c’est possible !

Parce que notre modèle d’affaire n’est pas basé sur l’utilisation de vos données personnelles ;

Parce que des solutions techniques gratuites existent pour suivre le nombre de visiteurs sur notre site internet ;

Parce que nous avons choisi de limiter au maximum les données générées et les échanges avec des serveurs pour notre site web ;

Il n’utilise pas de cookies.

Toutefois si vous êtes gourmand et curieux, ce qui est surement le cas puisque vous êtes venu sur cette page, profitons de votre passage pour parler un instant de la théorie de l’économie du donut.

Le Donut, une boussole pour la prospérité du XXIe siècle

Développée en 2012 par l’économiste britannique Kate Raworth, la boussole du donut pointe vers une société où l’économie ne serait plus extractive, mais régénérative. Où la nature ne serait pas considérée comme un réservoir infini de ressources, mais comme un mentor, à écouter et à imiter. Où les nouvelles technologies permettraient de diffuser des savoirs et les richesses de manière ouverte et distributive. Elle pointe vers des pistes de transformation concrètes. Et nous offre une vision lucide, ni exagérément optimiste, ni trop pessimiste, sur le monde tel qu’il se dessine.

Le Donut expliqué en image

Illustration: Céline Pernot-Burlet @cibi1974

LE PLAFOND

Les deux frontières à ne pas franchir pour conserver les conditions d’un bien vivre.

LE PLANCHER

Frontière intérieure qui représente les besoins humains de base définis comme plancher social.

LE PLAFOND

Frontière extérieure qui symbolise la préservation de l’environnement comme plafond environnemental.

Quelques ressources pour mieux comprendre le Donut.

Le Doughnut (“Donut”) a été utilisé par le Ministre de l’Environnement dans le Rapport sur l’Etat de l’Environnement (“REE”) en 2019 : « Aussi, après avoir présenté la situation environnementale de la France en 2019 (partie 1) et complété ce diagnostic au regard des enjeux écologiques planétaires (partie 2), ce rapport propose d’utiliser le concept du Donut comme grille d’analyse additionnelle des interactions entre les besoins humains et le respect de l’environnement. » page 158.

Le site collaboratif de Kate Raworth, le Doughnut Economics Lab (DEAL)

La dynamique au sein du concept du « donut » (Oxfam) : Le défi à relever pour se situer dans l’espace sûr et juste pour l’humanité est complexe car les limites sociales et planétaires sont interdépendantes. D’où l’urgence à imaginer des politiques qui promeuvent à la fois l’éradication de la pauvreté et la durabilité environnementale – et ainsi placer l’humanité à l’intérieur des balises du donut. Pour Kate Raworth, ce donut nous invite à un changement radical d’imaginaire collectif: « Les fondamentaux des sciences économiques sont en cause. À quoi sert l’économie ? Comment fonctionne-t-elle ? Quel est le rôle des acteurs économiques que nous sommes ? Si nous voulons conserver la moitié d’une chance d’entrer dans l’espace juste et sûr dans les décennies qui viennent, quel doit être l’imaginaire des étudiants en économie, des responsables politiques et des dirigeants d’entreprises ? »


Les informations ci-dessus sont fournies par l’association B Lab France.

Elles ont été publiés la première fois en 2020 à l’occasion du #donutfriday, une campagne de sensibilisation lancée par les entreprises B Corp française comme une alternative pour faire face au Black Friday.