Grain Blanc

17 novembre 2022

La prise de parole ou l’art de la rhétorique  #interview

« Je n’ose pas, je vais rougis, je perds mes mots, je bafouille, je vais être ridicule, personne ne va m’écouter, … ». Nous sommes nombreux à appréhender de prendre la parole en public.

Et pourtant la prise de parole est partout.
Depuis notre plus jeune âge, avec l’exposé à faire devant toute la classe en passant par les entretiens de stage et les entretiens d’embauche jusqu’à la prise de parole lors de réunions, nous sommes confrontés à cet exercice quasi-quotidiennement.

Et souvent, nous y sommes mal préparés !

Comment transmettre les bons messages, aux bonnes personnes ? Comment embarquer et convaincre mon public grâce à ma prise de parole ? Comment s’entrainer et rendre cet exercice efficace ?

Pour vous aider et dénicher les secrets de pros, nous avons interrogé le spécialiste de la prise de parole, Julien De Sousa, Fondateur de Panache.

Julien s’est prêté au jeu des questions/réponses, face à notre caméra, sans détour, pour nous livrer les 5 étapes clés pour rendre votre discours à la fois intéressant, convainquant et impactant !

La rhétorique, c’est quoi ?

Quand vous devez prendre la parole, l’art de la rhétorique va vous permettre d’écrire des discours qui mettent le public en mouvement, des discours qui donnent envie au public de suivre votre projet !

Une prise de parole efficace se définit comme un discours à la fois explicatif et démonstratif.

Chef d’entreprise, pourquoi devez-vous maîtriser la prise de parole ?

En tant que chef d’entreprise, pour fédérer, engager et embarquer vos équipes autour d’un nouveau projet, notamment lors de votre prise de parole, vous devez tout d’abord être clair.

L’enjeu est de créer du sens. Sans ça, vous ne pourrez pas engager vos collaborateurs !

C’est pourquoi, il est essentiel de préparer vos prises de paroles de sorte à ce que les messages transmis, soient les messages qui mettent en mouvement.

Julien lève le voile et nous révèle son secret : SE PRÉPARER !
Au moment de la préparation, ce qu’il faut faire, c’est se poser 5 questions. Cela vous permettra de sélectionner les meilleurs messages et aussi les arguments les plus efficaces dans un contexte donné.

Question 1 : Qui est mon public ?

Connaître son public en amont permet d’adapter sa communication et ainsi avoir le pouvoir de capter rapidement son attention.
Vous savez si votre public sera intéressé ou réticent à cette prise de parole.
Vous pourrez alors préparer en amont les arguments, le ton, les mots mais aussi la gestuelle adaptée.

Question 2 : Quel est mon objectif ?

Définissez votre objectif de départ.
Oui ça semble évident mais pourtant ! Avoir un objectif pour convaincre est primordial.
Ainsi votre discours sera construit et ira vers un seul et unique but.
Posez-vous les questions : « quel message je souhaite faire passer à mon public ? » Est-ce que vous souhaitez vendre un produit ou une prestation, annoncer une nouveauté ou un changement à vos employés, motiver vos collaborateurs ?

Définir votre objectif vous éclairera sur le ton à adopter, vous permettra de bâtir votre argumentaire et orienter vos positions et donc captiver votre public.

Question 3 : Quel est mon message clé ?

Qu’est-ce que le public doit retenir de cette prise de parole ? Pour cela il faudra structurer votre intervention. Un objectif clair, un message clair.
Essayez de résumer votre message en une phrase ; c’est cette phrase que votre public retiendra, qu’ils noteront sur leurs smartphones !
Une fois le message clairement défini, vous pouvez construite la trame de votre discours en hiérarchisant les informations et en y apportant arguments, messages et exemples.  

Question 4 : Quelle est ma promesse de changement ?

Qu’est-ce que le message que je raconte va apporter de plus à mon public ? Quels sont les bénéfices ?
L’important ce n’est pas vraiment l’idée, mais la nouveauté, le changement, que ces paroles vont apporter auprès de votre public.
Cette notion de promesse est au cœur de toutes les stratégies et permet de mobiliser et fédérer le public autour d’une idée.
Durant sa prise de parole, être au clair sur sa promesse permet d’adapter la manière de raconter son projet et donc captiver son public.

Question 5 : Quels sont les freins ?

Toute prise de parole a un impact, qu’il soit positif ou négatif.
Avant votre prise de parole définissez quelles peuvent être les résistances pour votre public, pourquoi les gens ne seront peut-être pas réceptifs. Identifier ces freins en amont vous permettra de travailler les arguments qui pourront rassurer votre public.
Anticiper les freins c’est adapter votre discours pour lever les craintes potentielles.

Comment sélectionner les bonnes idées, bien les structurer, pour faire en sorte qu’à la fin, non seulement on se dise que c’est convaincant, mais en plus, j’ai envie de me mettre en action et de te suivre dans ton projet.

JULIEN DE SOUSA

Pour résumer !

Pour une prise de parole réussie il n’y a pas de secret : il faut travailler en amont !
Travailler pour convaincre et engager votre public.

Pour recevoir les précieux conseils de Julien, 1 fois par mois, c’est par ici !

Et maintenant !

Alors vous y voyez plus clair ?

Si vous avez besoin d’un accompagnement pour organiser vos futures prises de parole n’hésitez pas à nous contacter.

Ce site utilise Logo Neptune, la solution digitale éco-conçue de Logo kairos.

© 2022. Tous droits réservés Agence Grain Blanc.